Parlons Livres, le forum !
Bonjour et bienvenue sur "Parlons Livres, le forum".
Je vous conseille de vous connecter pour accéder à la totalité du forum.
Bonne visite parmi nous. Smile
P.L.


Partageons notre amour des livres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  RechercherRechercher  

Partagez | 
 

 [RAMETTES] Mes lectures du moment

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ramettes
aligne des caractères
avatar

Messages : 66
Age : 49
Localisation : Le soler

MessageSujet: [RAMETTES] Mes lectures du moment   Jeu 9 Fév - 10:39

Je fais partie des lectrices avec des livres ouverts un peu partout dans la maison... En fait je lis certains livres à certaines heures alors ne vous affolez pas si vous voyez plusieurs titres simultanément ...

Par exemple en ce moment j'essais de lire une nouvelle par jour de Raymond Carver tirées d'un recueil de 50 nouvelles :

"Les vitamines du bonheur/ Tais-toi, je t'en prie / Parlez moi d'amour"

Ce recueil réunit cinquante nouvelles dont certaines figurent parmi les chefs-d'œuvre de la littérature américaine. Les personnages de Carver, ouvriers, petits employés ou chômeurs, sont à la lisière de la survie économique ou en détresse morale : couples à la dérive, vies brisées par l'alcool. C'est une chronique du désespoir ordinaire, l'univers de la déprime qui annonce les désastres à venir. La solitude, la honte chez ceux qui se replient dans le silence ou se laissent aller à de brusques explosions de violence traversent ces tranches de vie. L'écriture minimaliste de Carver traduit avec justesse les infimes détails de la vie quotidienne, ces dialogues avortés et la précarité des rares instants de bonheur.

Alors j'ai bien aimé la première partie (12 nouvelles) même si les sujets tournait pratiquement exclusivement autour des problèmes que l'alcool engendre.
"Tais-toi, je t'en prie" j'ai moins accroché.
Je dois commencer "Parlez-moi d'amour".
Une autre vision de l'Amérique.

Et d'un autre côté je lis un roman :
"Le défaut du ciel" de Philippe Renonçay
Deux amis, longtemps pris dans une relation fusionnelle qui inquiétait leurs proches, se sont éloignés l’un de l’autre à la suite d’un accident aux circonstances peu claires. Devenu journaliste d’investigation, le premier, Clovis, est recontacté des années plus tard par la mère du second,Thomas, réalisateur de films conceptuels, marginal et secret, qui a disparu. Clovis, indépendamment des raisons troubles qui le motivent, accepte de mener l’enquête et entre de nouveau dans la vie de l’absent. Ce dernier, au moment de sa disparition, fouillait de manière obsessionnelle dans le passé d’un voisin de palier, sans histoire, discret et pourtant massacré à son domicile avec une violence inouïe. C’est en suivant à son tour cette piste que Clovis comprend que le passé du mort, autrement plus dense que les apparences auraient pu le laisser croire, est intimement lié à la guerre d’Indochine.

Pour l'instant je le trouve très fluide ...


Revenir en haut Aller en bas
http://ramettes.canalblog.com/
Langue Déliée
Admin
avatar

Messages : 512
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: [RAMETTES] Mes lectures du moment   Jeu 9 Fév - 20:40

Ouaaaaaaaa quand tu te disais dévoreuse de livres, tu rigolais pas ^^

En tout cas, le recueil de 50 nouvelles me tente bien ^^
Je le rajoute sur ma liste de lecture Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://langue-deliee.blogspot.fr
sarah doco
apprend l'alphabet
avatar

Messages : 8
Age : 45
Métier : romancière
Localisation : Arras

MessageSujet: "Rose " de Tatiana de Rosnay   Mer 15 Fév - 15:05

Je viens de le terminer... Que dire ? je suis pourtant "fan" de Tatiana mais je sors de "Rose" avec beaucoup de déception. Je n'ai pas reconnu le style de l'auteur et je n'ai eu aucune surprise. Tout s'étale si l'on peut dire tranquillement, sans effet. Certes, la narratrice a ce caractère tranquille et peut-être est-ce là l'explication. Je dirais : juste sympathique.
Bien à vous tous !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/pages/Sarah-Doco/146377234231?ref=ts
ramettes
aligne des caractères
avatar

Messages : 66
Age : 49
Localisation : Le soler

MessageSujet: étonnant !   Mer 15 Fév - 16:01

sarah doco a écrit:
Je viens de le terminer... Que dire ? je suis pourtant "fan" de Tatiana mais je sors de "Rose" avec beaucoup de déception. Je n'ai pas reconnu le style de l'auteur et je n'ai eu aucune surprise. Tout s'étale si l'on peut dire tranquillement, sans effet. Certes, la narratrice a ce caractère tranquille et peut-être est-ce là l'explication. Je dirais : juste sympathique.
Bien à vous tous !

Tatiana de Rosnay a plutôt tendance à me faire froid dans le dos...
Je n'ai pas "Rose" dans mes livres donc je te dirais le jour où je l'aurais !
Revenir en haut Aller en bas
http://ramettes.canalblog.com/
ramettes
aligne des caractères
avatar

Messages : 66
Age : 49
Localisation : Le soler

MessageSujet: Re: [RAMETTES] Mes lectures du moment   Mer 15 Fév - 16:06

J'ai terminé "le défaut du Ciel" que j'ai aimé même si le sujet et assez particulier. Mais j'aime les thèmes de la mémoire et de l'amitié et l'intime.

J'ai aussi dévoré "la liste de mes envies" de Grégoire Delacourt... un petit délice... pareil on est dans l'intimité d'une femme qui s'est créé un petit cocon, qui gagne au loto et qui voit son petit univers s'effondrer mais pas comme on pourrait l'imaginer.
Je vais essayer de me procurer "l'écrivain de famille" son premier roman qui semble avoir fait bonne presse.

Là je reprend "les âmes grises" de Philippe Claudel ...c'est plus sombre, ça tourne autour du crime d'une petite fille en 1917.
Revenir en haut Aller en bas
http://ramettes.canalblog.com/
ramettes
aligne des caractères
avatar

Messages : 66
Age : 49
Localisation : Le soler

MessageSujet: le temps passe !   Mar 28 Fév - 13:21

J'ai fini :"
* les âmes grises" de Philippe Claudel
« Elle ressemblait ainsi à une très jeune princesse de conte, aux lèvres bleuies et aux paupières blanches. Ses cheveux se mêlaient aux herbes roussies par les matins de gel et ses petites mains s'étaient fermées sur du vide. Il faisait si froid ce jour-là que les moustaches de tous se couvraient de neige à mesure qu'ils soufflaient l'air comme des taureaux. On battait la semelle pour faire revenir le sang dans les pieds. Dans le ciel, des oies balourdes traçaient des cercles. Elles semblaient avoir perdu leur route. Le soleil se tassait dans son manteau de brouillard qui peinait à s'effilocher. On n'entendait rien. Même les canons semblaient avoir gelé. - C'est peut-être enfin la paix... hasarda Grossies. - La paix mon os ! lui lança son collègue qui rabattit la laine trempée sur le corps de la fillette.

J'ai moyennement aimé l'histoire mais j'ai apprécié l'écriture.

j'ai lu :
*"Le dos crawlé" d'Eric Fottorino... il est en concours pour le prix du lycée Arago.
4 e de couv : Été 1976 sur l'Atlantique.
Deux enfants rêvent de pays lointains.
Marin a treize ans et Lisa dix.
Marin raconte le sable qui brûle et autre chose qu'il ne saurait dire quand il regarde Lisa et la mère de Lisa, une ancienne Miss Pontaillac.
Heureusement oncle Abel est là qui veille en douce et monsieur Archibouleau avec ses gros muscles. Et monsieur Maxence qui écoute la météo marine. Et les parties de pêche, les complets poisson, l'odeur des citronniers, heureusement.
Les parents sont si décevants.
Les cœurs s'écorchent. L'enfance se consume.
Un jour Lisa saura nager le dos crawlé.

J'ai bien aimé.

*"Tuer le père" d'Amélie Nothomb
Un jeune homme obsédé par la magie rencontre quelqu'un qui l'incite à aller trouver un maître à Réno. Il est pris sous son aile et il va grandir et dépasser le maître et puis... ça se passe en partie pendant "Burning Man".

Je suis fan d'Amélie Nothomb et autant j'ai détesté "le fait du Prince autant j'ai aimé celui-ci"

*"Kitchen" de Banana Yoshimoto
Une histoire de nourriture mais surtout un roman et une nouvelle sur le thème du deuil, l'amour et l'amitié. Ecrit par une jeune fille de 23 ans en 1988 elle décrit les mécanismes du deuil.
J'ai eu une surprise car je pensais que ça allait complètement tourner autour de la cuisine... Je l'ai lu en prévision de la prochaine rencontre.

Je continue les nouvelles de Raymond Carver même si je n'arrive pas à les apprécier.

J'ai commencé :
* "Folie d'une femme séduite" de Susan Fromberg Schaeffer
La redécouverte d'un livre-culte qui a marqué des générations de lectrices. Un roman psychologique d'une émotion poignante, une inoubliable peinture de l'obsession amoureuse doublée d'un portrait de femme du siècle dernier aussi troublant que Tess d'Uberville ou Les Hauts de Hurlevent. Ayant quitté sa ferme natale, Agnès Dempster découvre du haut de ses seize ans la vie citadine. Quand Frank Holt, tailleur de pierres de son état, fait irruption dans sa vie, elle s'en éprend sur-le-champ. Abandonnant travail, amis et même l'enfant qu'elle porte, elle se donne corps et âme à cet homme fruste qu'elle pare de toutes les couleurs du héros romantique et de l'artiste d'exception, jusqu'à perdre sa propre identité. Quand Frank, effrayé par cet amour suffocant, s'échappe dans les bras d'une autre, Agnès perd pied. Contrainte à un geste fatal, elle devra répondre de ses actes face à l'opinion publique et aux médecins de l'asile.

"Tess d'Uberville" est dans ma liste d'attente ! mais je ne vais pas le lire d'ici un bon bout de temps ...
Revenir en haut Aller en bas
http://ramettes.canalblog.com/
ramettes
aligne des caractères
avatar

Messages : 66
Age : 49
Localisation : Le soler

MessageSujet: Re: [RAMETTES] Mes lectures du moment   Jeu 22 Mar - 15:11

La semaine dernière j'ai terminé :"les larmes du Flamboyant" de David G.F. Kapell pour un partenariat. et enfin aujourd'hui j'ai réussi à finir mon billet sur mon blog.

"Le domaine des murmures" de Carole Martinez... un récit / conte dans lequel je suis entrée et je ne l'ai pas lâché !

"La secte des Egoïstes" de E-E Schmitt, un de mes auteurs chouchou... un conte philosophique étrange.

Samedi j'ai dévoré "la vie d'une autre" de Frédérique Deghelt. Cette histoire m'a touchée. Ce moment est tombé dans mes mains au bon moment.
Je ne sais pas si le film avec Juliette Binoche sera aussi bien.

Là je suis un peu en panne d'envie de lire...

Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
http://ramettes.canalblog.com/
Langue Déliée
Admin
avatar

Messages : 512
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: [RAMETTES] Mes lectures du moment   Lun 23 Avr - 20:02

Pour une petite pause en douceur, je te conseille de dire des livres de cuisine ^^ :p Et surtout de dessert Wink
J'ai cru voir que tu as reçu un nouveau livre "Patrick Chamoiseau"de Samia Kassab-Charfi, l'as-tu commencé ?
Revenir en haut Aller en bas
http://langue-deliee.blogspot.fr
ramettes
aligne des caractères
avatar

Messages : 66
Age : 49
Localisation : Le soler

MessageSujet: je suis un peu larguée !   Mar 24 Avr - 7:49

Bon là j'ai fini "Orianor" de Jean Avril un roman fantasy qui vient du Québec, seul hic c'est qu'il ne fait que 113 p et que la suite n'est pas publiée... car on reste dans l'attente de la suite... sa change des super pavés du genre !

j'ai fini hier "Colère du Présent" de Jean-Bernard Pouy ... un polar plein d'humour... un peu beau de critique sociale... l'armée en prend pour son grade ! Un vocabulaire volontairement familier voir populaire des vannes à 3 balles ! bon maintenant il faut que j'écrive mon avis...

La bio sur "Patrick Chamoiseau" je "dois" la commencer aujourd'hui... ou demain... j'ai aussi

"Le prince de l'orage" de Bichebois & Zeloni une BD à lire et chroniquer...

Les enfants son à l'école... je n'ai plus d'excuse !
Revenir en haut Aller en bas
http://ramettes.canalblog.com/
Langue Déliée
Admin
avatar

Messages : 512
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: [RAMETTES] Mes lectures du moment   Mer 13 Juin - 11:36

Que lis tu aujourd'hui ?
Revenir en haut Aller en bas
http://langue-deliee.blogspot.fr
ramettes
aligne des caractères
avatar

Messages : 66
Age : 49
Localisation : Le soler

MessageSujet: kikou   Mer 13 Juin - 13:11

Tu te moques de moi ? le mercredi tu crois qu'on me laisse lire ??

En fait en ce moment je lis "le contenu du silence" de Lucía Etxebarria... un partenariat. ça me plait bien pour l'instant.

Alors j'ai hâte de pouvoir lire...
Revenir en haut Aller en bas
http://ramettes.canalblog.com/
Langue Déliée
Admin
avatar

Messages : 512
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: [RAMETTES] Mes lectures du moment   Mer 13 Juin - 13:32

lol! j'avais oublié ce détail aussi important... on est mercredi ^^ Very Happy
T'as cas les mettre à la sieste Wink Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://langue-deliee.blogspot.fr
ramettes
aligne des caractères
avatar

Messages : 66
Age : 49
Localisation : Le soler

MessageSujet: Lectures mi-août / mi-septembre 2012   Mar 18 Sep - 13:58

Pour ceux que je n'ai pas complètement saoulé hier soir et ceux qui n'ont pas suivit mon déballage en accéléré voici les livre que j'avais dans mon sac :


Bilan Août- Sept 2012

« L’enfant de Bruges » Gilbert Sinoué
« Les trois lumières » Claire Keegan
« Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom » Barbara Constantine
« Les chagrins de l’Arsenal » Patrice Delbourg
« Amours & autres enchantements » Sarah A. Allen
« Les enfants des marais » Georges Montforez
« Un récit qui donne un beau visage » Jørn Riel
« Kafka sur le rivage » Haruki Murakami
« Fahreineit 451 » Ray Bradbury


« L’enfant de Bruges » Gilbert Sinoué … J’ai aimé
Sinoué nous transporte cette fois en 1441 pour suivre le parcours intriguant d'un enfant pas comme les autres. Le fils du grand peintre flamand Jan Van Eyck doit faire face à une de ces conspirations dont Sinoué a le secret. Assassinats, traques, indices... Mais à treize ans, il faut toujours se taire, même si l'on sait, lui avait dit son père. Ce n'est que bien plus tard que l'enfant s'apercevra que ces mots cachaient le Grand Secret, dont il est, sans le savoir, le seul détenteur.

« Les trois lumières » Claire Keegan… j’ai adoré
Dans la chaleur de l’été, un père conduit sa fille dans une ferme du Wexford, au fond de l’Irlande
rurale. Bien qu’elle ait pour tout bagage les vêtements qu’elle porte, son séjour chez les Kinsella,
des amis de ses parents, semble devoir durer. Sa mère est à nouveau enceinte, et il s’agit de la
soulager jusqu’à l’arrivée du nouvel enfant. Au fil des jours, puis des mois, la jeune narratrice apprivoise cet endroit singulier, où la végétation est étonnamment luxuriante, les bêtes grasses et les sources jaillissantes. Livrée à elle-même au milieu d’adultes qui ne la traitent pas comme une enfant, elle apprend à connaître, au gré des veillées, des parties de cartes et des travaux quotidiens, ce couple de fermiers taciturnes qui pourtant l’entourent de leur bienveillance. Pour elle qui n’a connu que l’indifférence de ses parents dans une fratrie nombreuse, la vie prend une nouvelle dimension. Elle apprend à jouir du temps et de l’espace, et s’épanouit dans l’affection de cette nouvelle famille qui semble ne pas avoir de secrets. Certains détails malgré tout l’intriguent : les habits dont elle se voit affublée, la réaction de Mr Kinsella quand il les découvre sur elle, l’attitude de Mrs Kinsella lors de leurs rares sorties à la ville voisine…

« Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom » Barbara Constantine… j’adhère totalement.
Tom a onze ans. Il vit dans un vieux mobil-home déglingué avec Joss, sa mère (plutôt jeune : elle l'a eu à treize ans et demi). Comme Joss aime beaucoup sortir tard le soir, tomber amoureuse et partir en week-end avec ses copains, Tom se retrouve souvent tout seul. Et il doit se débrouiller. Pour manger, il va dans les potagers de ses voisins, pique leurs carottes, leurs pommes de terre… Mais comme il a très peur de se faire prendre et d'être envoyé à la Ddass (c'est Joss qui lui a dit que ça pouvait arriver et qu'elle ne pourrait rien faire pour le récupérer), il fait très attention, efface soigneusement les traces de son passage, replante derrière lui, brouille les pistes. Un soir, en cherchant un nouveau jardin où faire ses courses, il tombe sur Madeleine (quatre-vingt-treize ans), couchée par terre au milieu de ses choux, en train de pleurer, toute seule, sans pouvoir se relever. Elle serait certainement morte, la pauvre vieille, si le petit Tom (petit homme) n'était pas passé par là…

« Les chagrins de l’Arsenal » Patrice Delbourg… je suis déçue
Un livre saccagé vogue au fil de la Seine. Un autre, déchiqueté en petits morceaux, gît au fond d'une corbeille de jardin public. Un troisième, calciné, attend sur un banc à l'arrêt d'un autobus.
Une inquiétante et cruelle épidémie contamine le quartier de l'Arsenal. On murmure qu'un forcené s'adonne, nuitamment, à un étrange ballet de livricide. Un petit Fahrenheit de poche. Un autodafé intime.
Faire disparaître d'une bibliothèque tous les ouvrages qui ont pourri vos jeunes années...
Froide détermination ? Insupportable solitude ? Folie douce ?
Timothée Flandrin a une conception toute personnelle de la loi du talion.
Une déclaration d'amour fou à la littérature.

« Amours & autres enchantements » Sarah A. Allen… c’est une lecture adorable de vacances.
Dans la lignée du Chocolat ou de Beignets de tomates vertes, un roman délicat, émouvant, saupoudré de petites touches de fantaisie, sur deux soeurs blessées par la vie. Dans la petite ville de Bascom, en Caroline du Nord, tout le monde connaît la famille Waverley. Il y a Evanelle, fantasque vieille dame qui passe son temps à offrir des objets en apparence incongrus, et Claire, cuisinière de génie, qui trompe sa solitude en mitonnant philtres d'amour au géranium, cakes aux pétales de rose et autres tartes à la fleur de ciboulette. Et puis il y a Sydney, la cadette, celle qui a quitté la demeure familiale voilà déjà six ans. Sydney qui est aujourd'hui de retour, avec sa petite fille et son lourd secret... Entre les deux soeurs, des années de non-dits, l'incompréhension et de rancoeur. Sydney parviendra-t-elle à offrir à sa fille la stabilité dont elle a tant besoin ? Claire acceptera-t-elle de laisser entrer dans sa vie cette famille sur laquelle elle avait tiré un trait ? Seul le vieux pommier le sait qui veille depuis longtemps sur leur destinée...

« Les enfants des marais » Georges Montforez… Tendre pour un week-end dans sa chaise longue.
Le marais n'est plus habité que par Ragris et Pignolle. L'un, peu gâté par la nature, père de trois enfants, est aigri et malheureux de son mariage ; dans le vin rouge - qu'il n'hésite pas à voler à son ami -, il tente de noyer sa rancoeur, et surtout de se rappeler sa première femme. L'autre, solitaire mais beau, généreux et discret, éprouve un amour secret pour Marie. Ragris et Pignolle ont pour amis le conducteur de train local, un ancien habitant du marais converti en industriel prospère, et un rêveur passif.
Ce premier roman de Montforez parle des petits bonheurs de la vie, d'amitié, de liberté et des espoirs de ces " enfants du marais ", dont l'histoire a inspiré un film à Jean Becker.

« Un récit qui donne un beau visage » Jørn Riel… Drôle et exotique.
Féru d'histoires du Grand Nord, J. Riel a parcouru le Groenland dans tous les sens. Il en a ramené les célèbres " racontars ", mais aussi une très belle trilogie, La Maison de mes pères. Dans ce premier volet, le héros Agokaraq raconte son enfance au nord du Canada. Ce jeune métis dont la mère, après l'avoir allaité pendant sept semaines, est partie avec un jeune homme, est élevé par ses cinq pères possibles et par la bonne nourrice Aviaja, qui chique et sait cracher très loin. Un récit où l'on retrouve avec plaisir les personnages attachants, la tendresse, la malice et la simplicité de l'écrivain danois.

« Kafka sur le rivage » Haruki Murakami … Le Chef d’œuvre !!!
Âpre et enchanteur, ce roman suit, dans leurs mystérieuses pérégrinations, Kafka Tamura, un jeune homme qui tente d’échapper à une malédiction oedipienne, et Nakata, un sexagénaire amnésique parti à la recherche d’un chat disparu. Tragédie grecque version japonaise du troisième millénaire, Kafka sur le rivage mêle avec jubilation culture populaire et érudition, réalisme et fantastique.

« Fahreineit 451 » Ray Bradbury… Intemporel, un coup dans les neurones.
Montag est pompier, mais dans cette société futuriste, son rôle tient plus du censeur que du secouriste. Il est en effet interdit de posséder des livres et ceux-ci sont systématiquement brûlés. Il finit pourtant par en voler un et sa vie en sera bouleversée. A quoi serait-on exposé dans un monde où le loisir supplanterait toutes formes d'idées, où l'esprit critique n'existerait plus? Telles sont les questions qu'aborde ce grand roman d'anticipation.
Revenir en haut Aller en bas
http://ramettes.canalblog.com/
ramettes
aligne des caractères
avatar

Messages : 66
Age : 49
Localisation : Le soler

MessageSujet: Bilan septembre-Octobre 2012   Sam 17 Nov - 16:30

« Bel-Ami » Guy de Maupassant -->J’AI BIEN AIME
Georges Duroy, dit Bel-Ami, est un jeune homme au physique avantageux. Le hasard d'une rencontre le met sur la voie de l'ascension sociale. Malgré sa vulgarité et son ignorance, cet arriviste parvient au sommet par l'intermédiaire de ses maîtresses et du journalisme. Cinq héroïnes vont tour à tour l'initier aux mystères du métier, aux secrets de la mondanité et lui assurer la réussite qu'il espère. Dans cette société parisienne en pleine expansion capitaliste et coloniale, que Maupassant dénonce avec force parce qu'il la connaît bien, les femmes éduquent, conseillent, œuvrent dans l'ombre. La presse, la politique, la finance s'entremêlent. Mais derrière les combines politiques et financières, l'érotisme intéressé, la mort est là qui veille, et avec elle, l'angoisse que chacun porte au fond de lui-même.

Fini ! « Chagrins à l’Arsenal » Patrice Delbourg --> Hyper déçue
Un livre saccagé vogue au fil de la Seine. Un autre, déchiqueté en petits morceaux, gît au fond d'une corbeille de jardin public. Un troisième, calciné, attend sur un banc à l'arrêt d'un autobus.
Une inquiétante et cruelle épidémie contamine le quartier de l'Arsenal. On murmure qu'un forcené s'adonne, nuitamment, à un étrange ballet de livricide. Un petit Fahrenheit de poche. Un autodafé intime.
Faire disparaître d'une bibliothèque tous les ouvrages qui ont pourri vos jeunes années...
Froide détermination ? Insupportable solitude ? Folie douce ?
Timothée Flandrin a une conception toute personnelle de la loi du talion.
Une déclaration d'amour fou à la littérature.

«Pour l’amour de Rio » de Jean- Paul Delfino -->J’AI BEAUCOUP AIME
Lisbonne, novembre 1807. Les troupes de Napoléon, dirigées par le Général Junot, envahissent le Portugal. Sans armée digne de ce nom, Dom Joao VI, suivi par l'ensemble des membres de la Cour royale et de la noblesse, est obligé de fuir en catastrophe, emportant avec lui, dans une cinquantaine de navires, toutes les richesses de son royaume. Leur seule destination possible : la lointaine colonie du Brésil. Au même moment, à Rio de Janeiro, Dona Josefina, une responsable du candomblé, l'un des cultes spirites issus de l'Afrique, accepte de collaborer avec un vieux médecin portugais à l'un des premiers ouvrages rendant compte de la condition des esclaves du Brésil. Tout d'abord jetée en prison, elle finira par mener à bien son projet et s'attirera les foudres de l'église. Dans un respect scrupuleux des faits historiques, Jean-Paul Delfino dépeint, avec violence et tendresse, la naissance du Brésil au monde moderne : une réalité composée d'intrigues royales, d'aventures tumultueuses et de déchirements amoureux. De la souffrance des gamins des rues à la passion de Joao VI pour cette colonie qui n'en sera bientôt plus une, de la déclaration d'indépendance du Brésil par Dom Pedro I à l'abolition de l'esclavage, Pour l'amour de Rio dresse un portrait haletant et méconnu d'une nation en marche vers son destin.


« Scintillation » de John Burnside….--> Déçue
Dans un paysage dominé par une usine chimique abandonnée, au milieu de bois empoisonnés, l'Intraville, aux immeubles hantés de bandes d’enfants sauvages, aux adultes malades ou lâches, est devenue un modèle d’enfer contemporain. Année après année, dans l’indifférence générale, des écoliers disparaissent près de la vieille usine. Ils sont considérés par la police comme des fugueurs. Leonard et ses amis vivent là dans un état de terreur latente et de fascination pour la violence. Pourtant Leonard déclare que, si on veut rester en vie, ce qui est difficile dans l'Intraville, il faut aimer quelque chose. Il est plein d’espoir et de passion, il aime les livres et les filles. Il y a dans ce roman tous les ingrédients d’un thriller mais le lecteur est toujours pris à contrepied par la beauté de l’écriture, par les changements de points de vue et leur ambiguïté, par le raffinement de la réflexion sur la façon de raconter les histoires et les abîmes les plus noirs de la psychologie. On a le souffle coupé, mais on ne sait pas si c’est par le respect et l’admiration ou par la peur. On est terrifié mais aussi touché par la grâce d’un texte littéraire rare.

«L’enchantement des lucioles » Valérie Torjman --> COUP DE COEUR
Vers 1850, pour rejoindre son époux à la manufacture hollandaise de Nagasaki, Alexandra van Polder brave les océans et les convenances. Avec elle, débute la saga océanique des Polder. Entre le Japon et l’Amérique, c’est le choc de l’Ancien et du Nouveau Monde, des histoires d’hommes qui domptent les mers et de femmes qui se jettent à l’eau par amour, une merveilleuse alchimie d’image et de magie qui se rejoignent par-delà le temps et les océans jusqu’à Sarah, son arrière-arrière-petite-fille. Et à travers ces êtres de chair et de passions : l’odeur du rivage, le bruissement de la soie, l’arrivée des immigrants sur l’île de Manhattan, la construction du Brooklyn Bridge et partout, d’un continent à l’autre, d’un siècle à l’autre, de l’eau, l’eau primordiale, miroitante, dangereuse.
Revenir en haut Aller en bas
http://ramettes.canalblog.com/
ramettes
aligne des caractères
avatar

Messages : 66
Age : 49
Localisation : Le soler

MessageSujet: Bilan octobre-novembre 2012   Sam 17 Nov - 16:36

« Le reliquaire abyssin » Jenny White ... POLICIER HISTORIQUE
Constantinople, mai 1453. Sept mille hommes se préparent à défendre Byzance contre l'envahisseur turc. Isaac Métochitès et sa famille sont chargés de protéger un reliquaire en argent qui porte une inscription mystérieuse : ""Contemplez la Preuve de Chora, Contenant de l'Incontenable"". Quatre siècles plus tard, le magistrat Kamil Pacha est confronté à l'une des affaires les plus complexes de sa carrière : des dizaines d'antiquités ont disparu des plus grandes mosquées et églises d'Istanbul, pour refaire surface quelques semaines plus tard sur le marché européen. Tandis que ces vols alimentent les tensions croissantes entre chrétiens et musulmans, une série de meurtres menace de détruire définitivement cet équilibre précaire. Le reliquaire en argent est au coeur de ce trafic. S'engage alors une course brutale entre ceux qui ont juré de le protéger et ceux qui rêvent de s'emparer de son précieux contenu. Et alors qu'il se rapproche peu à peu du reliquaire, ce n'est pas seulement la vie de Kamil qui est en danger, mais son identité même.

« Discordance » Anna Jörgensdotter.... A LIRE QUAND ON A LA PÊCHE
Nos récits s’entrelacent telles les bandes de lirette dans la trame d’un tapis. Et chacun y reste pris. Jusqu’à l’usure.
En devient partie intégrante.
L’idée de départ était peut-être autre que le résultat, ou alors nous sommes parfaits – un récit parfait, sur tout, sur rien. Sur la vie telle qu’elle a été. Mais jamais sur ce qu’elle aurait pu être.
Je suis tissée dans ton récit. Inextricablement.
Cinq frères et sœurs grandissent dans une petite communauté suédoise au pied du mont Kungsberg : deux frères, Edwin et Otto, et trois sœurs, Karin et Sofia, qui restent inséparables jusqu’à ce que l’amour puis la mort les sépare, tandis qu’Emilia sillonne les rues à bicyclette en rêvant d’évasion.
Tout commence en 1938, lorsqu’une maison prend feu, celle de Mlle Filipsson, femme singulière venue d’on ne sait où. Edwin est le seul à la pleurer. Un an plus tard, c’est l’Europe entière qui s’embrase. Le jour même de l’invasion de la Pologne, une petite fille naît, et Karin, sa mère, agonise… Chacun des membres de la fratrie poursuit sa vie, entre rêves et désillusions. Au long de deux décennies, Anna Jorgensdötter nous livre un roman choral semé d’amour et de drames, marqué par les disparités entre hommes et femmes dans une société en mutation.

« Au-delà des rizières » Naivo -->COUP DE COEUR !
Fara la petite villageoise et Tsito son esclave traversent les tumultes de la société malgache du XIXe siècle. Entre luttes de pouvoirs, traditions et nouveau contexte politique et social, ils tenteront de survivre aussi bien près de leurs rizières qu'aux abords du palais d'Antananarivo, observant leurs contemporains avec effroi et curiosité. Suspens, amour et terreur emportent les personnages tandis que se profilent en arrière-plan les silhouettes des souverains Radama Ier et Ranavalona, des missionaires anglais et des devins maléfiques. Dans une langue française irriguée de poésie malgache, cette fresque passionnante emportera le lecteur dans un monde bouleversé et bouleversant.

« Lettres de Capri » Alexandre Dumas
Découvrez Lettres de Capri, le livre de Alexandre Dumas. En 1835, le jeune Alexandre Dumas découvre Naples sous un faux nom. L'année suivante, il rédige six lettres qu'il ne signe pas. Récit d'un voyage picaresque contrarié par les sbires papaux ou napolitains. Portraits lestes, comiques, au vitriol des Bourbons de Naples dont l'ancêtre, Ferdinand Ier, a, croit-il, empoisonné son père, le général Dumas. Le sous-titre des Lettres de Capri pourrirait être : "Comment régler ses comptes avec les bourreaux de son père quand on a du talent". Claude Schopp par ce livre inédit rend à Alexandre Dumas ce qui lui appartient.

« L’enfant-Dragon, La première flamme » --> Eric Sanvoisin& Krystal Camprubi
Ervaël et Léna vivent dans le monde d'Organd. Au royaume où humains et dragons se livrent une bataille sans merci depuis des siècles. Si Léna fait partie du clan des chasseurs de dragons, Ervaël, lui es fasciné par ces créatures extraordinaires... Et si le monde tel qu'ils le connaissent pouvait changer ? - Premier opus de la collection Auzou Romans "Pas à pas", "L'enfant-dragon" représente la lecture idéale dès 7 ans, pour les petits lecteurs qui lisent tout seuls. Une histoire de Fantasy passionnante et pleine de suspens, qui ravira les jeunes amateurs et amatrices de dragons !

« Le voyage de Ciboulette » -->de Emmanuel Papin & Laure Phelipon (ALBUM)
Loin sur la mer, une drôle de petite île en forme de coeur fait rêver en secret la princesse Ciboulette. Mais un voyage réserve toujours des surprises.

« La petite marchande de rêves » Maxence Fermine --> JEUNESSE
Le jour de ses onze ans, Malo tombe dans la Seine. Aspiré dans un toboggan, quand il ouvre les yeux, il découvre un monde en noir et blanc, éclairé par une lune en diamants. Il vient de pénétrer au Royaume des Ombres, un lieu magique où les habitants sont aussi étranges que fascinants : Arthur, l’arbre qui ne cesse d’éternuer ; Mercator, le chat si bavard vieux de 213 ans ; Lili, la petite marchande de rêves au regard d’or qui capture les songes… Mais aussi des spectres inquiétants et un dangereux alchimiste qui lui jette un terrible sort.
Pour briser le maléfice, Malo a un énorme défi à relever.
Et une nuit…

« Les déferlantes » de Claudie Gallay --> COUP DE COEUR
LECTURE COMMUNE AVEC MARIE !!!
La Hague... Ici on dit que le vent est parfois tellement fort qu'il arrache les ailes des papillons. Sur ce bout du monde en pointe du Cotentin vit une poignée d'hommes. C'est sur cette terre âpre que la narratrice est venue se réfugier depuis l'automne. Employée par le Centre ornithologique, elle arpente les landes, observe les falaises et leurs oiseaux migrateurs. La première fois qu'elle voit Lambert, c'est un jour de grande tempête. Sur la plage dévastée, la vieille Nan, que tout le monde craint et dit à moitié folle, croit reconnaître en lui le visage d'un certain Michel. D'autres, au village, ont pour lui des regards étranges. Comme Lili, au comptoir de son bar, ou son père, l'ancien gardien de phare. Une photo disparaît, de vieux jouets réapparaissent. L'histoire de Lambert intrigue la narratrice et l'homme l'attire. En veut-il à la mer ou bien aux hommes ? Dans les lamentations obsédantes du vent, chacun semble avoir quelque chose à taire.

Dans ce livre dense en personnages et en rebondissements, Claudie Gallay nous convainc une nouvelle fois de la singularité de son univers romanesque. Les déferlantes est son cinquième roman publié dans la collection La brune, après l'excellent accueil de ses deux derniers, Seule Venise et Dans l'or du temps.
Revenir en haut Aller en bas
http://ramettes.canalblog.com/
ramettes
aligne des caractères
avatar

Messages : 66
Age : 49
Localisation : Le soler

MessageSujet: 1 an !   Dim 20 Oct - 16:14

On ne voit pas le temps passer...
Je ne vous fait pas un récapitulatifs de la centaine de livres que j'ai lu... si ça vous intéresse je vous mets un lien vers mon blog... C'est le récapitulatif de mes bilans lecture 2013 : Blian


Je n'avais pas réalisé que je ne venais plus par ici !
C'est vrai que l'année 2012 c'est très mal terminée pour moi... Ce sont des choses qui bouleversent nos habitudes.
Je mes suis embarquée dans des challenges et des partenariats super prenants ... Sans parler les Lectures communes de "parlons livres" n'est-ce pas Langue déliée et Amédée (super motivée) !!
+ un méga déménagement...

Bon là tout de suite j'ai 3 livres en cours :
"le mec de la tombe d'à côté" de Katarina Mazetti... un challenge qui se termine le 31 octobre
"Petit éloge des brunes" de Elsa Marpeau... partenariat Folio
"L'Europe et la profondeur" Pierre Le Coz... un partenariat Masse critique

Au fait pour le 1er décembre je fais un challenge "un mot, des titres" sur le blog "Aperto libro" Ce jour là on dévoile un livre que l'on a lu avec dans le titre un mot, cette fois-ci "Amour" et on publie sur son blog... j'ai choisi le titre .... mais bouche cousu !
Revenir en haut Aller en bas
http://ramettes.canalblog.com/
Langue Déliée
Admin
avatar

Messages : 512
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: [RAMETTES] Mes lectures du moment   Lun 21 Oct - 15:48

Moi aussi je dois lire "le mec de la tombe d'à côté" mais je ne sais pas si je l'aurai lu pour le 31... ^^ à voir Smile
J'avais acheté la suite en même temps du coup j'aimerais bien lire les 2 en même temps Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://langue-deliee.blogspot.fr
ramettes
aligne des caractères
avatar

Messages : 66
Age : 49
Localisation : Le soler

MessageSujet: Re: [RAMETTES] Mes lectures du moment   Lun 21 Oct - 15:54

Langue Déliée a écrit:
Moi aussi je dois lire "le mec de la tombe d'à côté" mais je ne sais pas si je l'aurai lu pour le 31... ^^ à voir Smile
J'avais acheté la suite en même temps du coup j'aimerais bien lire les 2 en même temps Very Happy
C'est un roman qui se lis d'un coup (un peu comme "Quand vient le vent du nord") ... En fait le challenge LDPA, c'est sur livr@ddict je joue avec ma copine Delcyfaro... elle, elle a déjà lu, il y a longtemps, celui que je lui avait suggéré ! Ma chronique sort demain... si je laisse traîner je ne m'en sortirais pas !
Si tu le lis pour la prochaine réunion ça serait sympa, car je crois que ma fille va me l'emprunter....
Revenir en haut Aller en bas
http://ramettes.canalblog.com/
Langue Déliée
Admin
avatar

Messages : 512
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: [RAMETTES] Mes lectures du moment   Lun 21 Oct - 15:59

si tu me prends par les sentiments... Du coup on serait 3 à en parler la prochaine fois, ça pourrait être sympa Smile Je vais m'arranger pour le lire !
Comme j'ai la suite, si tu veux je pourrais vous la prêter Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://langue-deliee.blogspot.fr
ramettes
aligne des caractères
avatar

Messages : 66
Age : 49
Localisation : Le soler

MessageSujet: super !   Lun 21 Oct - 16:03

C'est surtout que ma fille a une tendance à spoiler ! mdr !
Propose sur FB peut-être que d'autres l'ont aussi dans leur PAL !

Il y a une suite mais je ne l'ai pas ! "le caveau de famille".
Revenir en haut Aller en bas
http://ramettes.canalblog.com/
Langue Déliée
Admin
avatar

Messages : 512
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: [RAMETTES] Mes lectures du moment   Lun 21 Oct - 16:20

Ta fille, spoiler ? c'est pas son style lol! Razz  c'est sûr qu'il vaut mieux que tu le lises avant elle Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://langue-deliee.blogspot.fr
ramettes
aligne des caractères
avatar

Messages : 66
Age : 49
Localisation : Le soler

MessageSujet: mon biilan d'octobre   Sam 2 Nov - 10:43

75 - "Les majorettes, elles savent parler d'amour" François Szabowski
76- "Une vie entre deux océans" ML Stedman
77- " Le puits au bout du monde : livre 2 -La route de tous les dangers" William Morris
78- "La muraille de Chine" Franz Kafka
79- "Ce qu'il advint du sauvage blanc" François Garde
80- "Le mec de la tombe d'à côté" katarina Mazetti
81- "L'Europe et la profondeur" Pierre Le Coz
82- "Conspiration 365 juillet" Gabrielle Lord
83-"Conspiration 365 Août" Gabrielle Lord
84-"Conspiration 365 septembre" Gabrielle Lord
85- "Petit éloge des brunes" Elsa Marpeau
86- "Neige" Anna Kavan
87- "Conspiration 365 octobre" Gabrielle Lord


pas de déception ce mois-ci, ni de coup de coeur... mais de bons moments de lecture !!!

Pour plus de renseignements : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

J'ai aussi lu des albums jeunesse...
Revenir en haut Aller en bas
http://ramettes.canalblog.com/
criquette66
apprend l'alphabet
avatar

Messages : 12
Age : 65
Métier : correspondante de journal
Localisation : Saint Estève

MessageSujet: Re: [RAMETTES] Mes lectures du moment   Sam 2 Nov - 18:03

Moi, j'ai dégoté dans un vide grenier un Juliette Benzoni qui doit dater... " l'anneau de l’Atlantide". J'adore rentrer dans les librairies, ça sent la culture et j'adore l'odeur du papier des livres. Malheureusement je n'ai pas les moyens de les acheter au prix du neuf alors je fais les brocantes les vides greniers et les puces...
Revenir en haut Aller en bas
ramettes
aligne des caractères
avatar

Messages : 66
Age : 49
Localisation : Le soler

MessageSujet: idem !   Sam 2 Nov - 18:54

Vive Emmaüs à Pollestres qui m'a permis de me constituer une super bibliothèque !

Moi aussi j'achète pratiquement que de l'occasion dans les vide greniers...
Revenir en haut Aller en bas
http://ramettes.canalblog.com/
Langue Déliée
Admin
avatar

Messages : 512
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: [RAMETTES] Mes lectures du moment   Dim 3 Nov - 15:07

Moi ce que j'aime bien dans les livre d'occasion c'est qu'ils ont une "histoire". Des fois on trouve des petits mots écrits sur les pages de gardes, des marques pages, des photos oubliées... Smile

_________________
Vous pouvez également me suivre sur mon blog [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://langue-deliee.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RAMETTES] Mes lectures du moment   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RAMETTES] Mes lectures du moment
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vos lectures du moment
» Vos lectures du moment
» Lectures du moment
» Vos lectures du moment [topic unique]
» Lectures du moment

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parlons Livres, le forum ! :: Discussions autour des livres :: En ce moment, nous lisons...-
Sauter vers: